Cinéma : les Balkans au 72e Festival de Cannes

| |

L’édition 2019 du Festival de Cannes, qui s’achèvera le 25 mai, ne devrait pas être très faste pour les pays de l’Europe du Sud-Est. Un seul film roumain de Corneliu Porumboiu est en compétition pour la Palme d’Or, mais les différentes sections du Festival présente néanmoins quelques pépites, venues d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de Grèce, du Monténégro, de Serbie ou de Slovénie.

C’est la première fois qu’il présente un film en compétition officielle. Le réalisateur roumain Corneliu Porumboiu arrive en tête de la patrouille balkanique pour ce 72e Festival de Cannes. Connu pour son film 12h08 à l’est de Bucarest (Caméra d’or à Cannes en 2006), Policier, adjectif (2009) et Le trésor (2015), il présente cette année La Gomera – The Whistlers, ce qui fait de lui l’unique réalisateur d’Europe orientale en lice pour la Palme d’Or. La Gomera est une île de l’archipel des Canaries. Le héros du film, un policier nommé Cristi, incarné par Vlad Ivanov ( que l’on a vu, notamment, dans 4 mois, 3 semaines et 2 jours de Cristian Mungiu, Palme d’or (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous