Paris (75004)

Cinéma bulgare (dans le cadre du cycle "A l’oeuvre. Etre au travail"

| Du au

Le cycle « À l’œuvre. Être(s) au travail » (4 avril-1e juillet) de La cinémathèque du documentaire met à l’honneur deux films bulgares - projections au Centre Pompidou

Komi, horata (1984) de Petar Popzlatev, en présence du réalisateur, un film emblématique des années 1980 sur l’exil de travailleurs bulgares en URSS.

Dans un confins russe près de l’Oural, des bulgares viennent bûcheronner, cela permet de voir du pays, mais surtout d’amasser des gains, de payer les études des enfants. Souvent les femmes ont rejoint les hommes. Petar Popzlatev radiographie avec empathie cette étrange communauté déracinée, recueille la parole, inscrit des visages, dessinant le portrait d’une collectivité dont la vie est écrite par le travail mais dont le sens de l’existence semble se perdre dans les immensités boueuses du territoire russe.

Film suivi de Märkische Ziegel (Les briques de Zehdenick) de Volker Koepp

Projections :
Dimanche 22 avril à 17h.
Samedi 26 mai à 17h (Cinéma 1)
Vendredi 15 juin à 20h (Cinéma 2)

Sol (Sel) de Eduard Zahariev
Le travail dans les salines au bord de la mer Noire, labeur harassant saisi entre lumières et ombres ; un poème visuel virtuose qui fut censuré les autorités.

Film suivi d’Éntuziazm : Simfonia Donbassa (Enthousiasme ou La Symphonie du Donbass) de Dziga Vertov

Projections :
Vendredi 11 mai à 20h (Cinéma 2)
Samedi 9 juin à 17h (Cinéma 1)
Vendredi 25 juin à 20h (Cinéma 1)

Le programme complet du cycle et l’évènement Facebook

Plein tarif : 4€ / Tarif réduit : 2€
(Gratuit pour les adhérents du Centre Pompidou dans la limite des places réservées)