Cinéma : « Mère et fille », puissant portrait de femmes dans la Croatie d’aujourd’hui

| |

Mère et fille, le premier long-métrage du réalisateur croate Jure Pavlović, est trop brièvement sorti sur les écrans français avant l’été. Ce film raconte l’histoire d’une migration forcée, celle de Jasna, qui vit en Allemagne et se retrouve contrainte de rentrer au pays pour s’occuper de sa mère malade. À travers la relation de ces deux femmes se dessine en creux un tableau sans fard de la Croatie d’aujourd’hui. Entretien.

Propos recueillis par Nikola Radić CdB : Jasna est pratiquement tout au long du film dans le champ, tandis que les autres personnages n’ont jamais droit qu’au contrechamp. Il semblerait qu’ils ont encore à mériter ce contrechamp, tout comme une place dans sa (nouvelle) vie… J.P. : Exact. J’ai décidé d’être extrême en montrant les autres personnages comme des reflets, à partir d’elle, à travers son émotion pour eux. Ils entrent dans le champ en s’approchant et en s’imposant physiquement et obtiennent plus d’espace. Au début du film, Jasna et sa mère sont très éloignées, même physiquement, la mère est au loin et petite, au second plan. À mesure (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous