Cinéma : le Festival du film de Trieste fait un retour sur l’année 1995

| |

Le Trieste Film Festival ouvre ce jeudi, uniquement en ligne bien sûr et, cette année, le grand rendez-vous des cinémas d’Europe orientale met la lumière sur les guerres qui ont ensanglanté l’ancienne Yougoslavie. En commençant par un retour en films sur l’année 1995.

Par Nikola Radić Mai 1995. Le jury du festival de Cannes présidé par Jeanne Moreau décernait la Palme d’or à Underground d’Emir Kusturica, tandis que le Grand prix revenait au Regard d’Ulysse de Theo Angelopoulos. Ces deux épopées balkaniques qui abordent chacune à sa façon l’éclatement de la Yougoslavie, parachevé quelques mois plus tard par la signature des Accords de Dayton, viendront ouvrir et clore l’édition 2021 du Festival du film de Trieste. Et ce n’est pas un hasard si ce rendez-vous cinématographique majeur, qui se tiendra en ligne du 21 au 30 janvier, est bâti autour de « l’Iliade et l’Odyssée de la fin du XXe siècle », pour reprendre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous