Catalogne et Kosovo, deux poids deux mesures ? La Serbie demande des explications à Bruxelles

| |

Les propos de la Commission européenne expliquant que la Catalogne et le Kosovo n’étaient pas comparables font bondir la Serbie. Dénonçant un droit international à géométrie variable, la Première ministre serbe, Ana Brnabić, a annoncé que le Président Aleksandar Vučić et son gouvernement s’apprêtaient à transmettre une demande d’explications à Bruxelles.

Par Zoran Glavonjić « Le droit international est-il le même pour tous ? Si la Commission européenne et les États membres de l’UE qui ont reconnu l’indépendance du Kosovo estiment que les règles et le droit sont différents pour la Serbie, qu’ils nous le disent franchement. Ou alors, qu’ils admettent avoir fait une erreur en reconnaissant à l’époque le Kosovo, et présentent leurs excuses aux citoyens serbes et à la République de Serbie », s’indigne Ana Brnabić. Après les propos de la Commission européenne, qui a jugé que les cas du Kosovo et de la Catalogne n’étaient pas comparables, notamment parce que l’Espagne est membre de l’UE, le Président (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous