Les Balkans au défi de la déclaration d’indépendance de la Catalogne

| |

Tandis que la Serbie soutient l’Espagne au nom du droit international et dénonce le « précédent » du Kosovo, l’indépendance proclamée par la Catalogne suscite beaucoup de sympathies en Slovénie et réveille certaines tentations séparatistes des Croates comme des Serbes de Bosnie-Herzégovine. L’ambassadeur d’Espagne à Athènes critique la position grecque, mais les gouvernements de la région restent néanmoins prudents et s’alignent sur les positions européennes. Tour d’horizon.

Par la rédaction Avec Charles Nonne (Ljubljana), Jelena Prtorić (Zagreb), Léa Chartier (Sarajevo), Chloé Billon (Belgrade), Marina Rafenberg (Athènes), Tatiana Vaksberg (Sofia), Florentin Cassonnet (Bucarest). La Slovénie sera-t-elle la première à reconnaître la République de Catalogne ? En Slovénie, les autorités sont restées prudentes ce week-end. Le Parti du Centre moderne (SMC) du Premier ministre Miro Cerar a rappelé, dans un communiqué de presse, les conditions dans lesquelles la Slovénie avait déclaré sa propre indépendance, avant de condamner la violence. « Le SMC appelle à ce que les processus politiques à venir en Espagne et en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous