Bosnie-Herzégovine : la fin de l’expérience citoyenne du canton de Sarajevo

| |

Le long et fastidieux feuilleton politique hivernal du Canton de Sarajevo a trouvé son épilogue. Après deux mois de manigances parfois illégales, la nouvelle coalition menée par le SDA et le Front démocratique a fini par réunir vendredi les 18 voix nécessaires pour faire tomber le gouvernement cantonal au pouvoir depuis treize mois.

Par Aline Cateux En quittant la coalition, le Front démocratique (DF) de Željko Komšić a provoqué la chute de l’équipe réunie autour d’Edin Forto et de Naša Stranka, que beaucoup d’observateurs mais aussi de citoyens de Sarajevo s’accordaient à considérer comme la plus compétente et la plus active depuis la fin de la guerre. Cette manœuvre politique a mis en minorité une coalition qui avait rapidement obtenu de bons résultats tant dans la gestion des infrastructures de la capitale bosnienne, l’amélioration des transports publics ou la propreté des espaces publics, qu’en termes de transparence de sa gestion. Pour la première fois dans la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous