Cannabis : la Macédoine du Nord voudrait devenir la Hollande des Balkans

| |

La Macédoine du Nord veut devenir un leader européen du cannabis thérapeutique, mais les producteurs locaux peinent à exporter leurs fleurs à haute teneur en THC et les stocks s’accumulent. Alors que la corruption est galopante et les frontières mal contrôlées, certains s’inquiètent des risques de trafic.

Par Simon Rico « Tous les partis sont favorables au cannabis », se félicite Kostadin Dukovski, le président de Makkanabis, l’association des producteurs macédoniens de cannabis. Fondée au printemps 2019, cette organisation défend les intérêts des 23 entreprises qui ont obtenu leur licence d’exploitation et prévoit d’accompagner la quinzaine d’autres qui attendent la réponse du ministère de la Santé. « Il est facile d’obtenir une licence en Macédoine, mais la procédure pour atteindre les standards de qualité internationaux est beaucoup plus compliquée », prévient Kostadin Dukovski. « Or, personne ici n’a le mode d’emploi. Il faudrait développer un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous