Bulgarie : une loi sur la presse taillée sur mesure pour l’oligarque Peevski

| |

Il possède des journaux et des sites Internet, a le monopole de la distribution de la presse, mais il veut faire taire les voix critiques et s’inquiète du « complot » ourdi par Georges Soros contre la Bulgarie et contre lui-même : l’oligarque Delyan Peevski vient de faire adopter une loi sur mesure pour protéger son empire.

Par Tatiana Vaksberg Un magnat de la presse qui dicte la nouvelle loi sur les médias : voilà ce qui s’est passé jeudi 1er novembre quand le Parlement bulgare a adopté des amendements à la Loi sur le dépôt des œuvres écrites. Ce vote a créé de facto un nouveau cadre juridique pour la presse écrite et les sites d’actualité en ligne qui, jusqu’à présent, n’étaient pas pris en considération par la loi. Ces amendements sont à l’initiative de Delyan Peevski, député du Mouvement des droits et des libertés (DPS), officiellement propriétaire de six journaux et sites Internet, qui dispose par ailleurs d’un monopole de la distribution de presse et est en guerre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous