La Bulgarie traque un journaliste d’investigation installé en France

| |

Le Parquet bulgare a émis une demande d’enquête européenne auprès de la France pour interroger le journaliste Atanas Tchobanov, qui co-dirige le site d’investigation Bivol. Officiellement, Sofia le soupçonne de complicité dans le piratage géant qui a touché en juin l’administration fiscale bulgare. Ces derniers mois Bivol a révélé plusieurs scandales de corruption impliquant le gouvernement conservateur.

Traduit par Florentin Cassonnet Le Bureau du procureur général de Sofia a envoyé début août une « demande d’enquête européenne » à la France pour interroger Atanas Tchobanov, co-rédacteur en chef du site d’investigation Bivol en plus de son activité d’ingénieur au CNRS. La justice bulgare soupçonne en effet Bivol d’avoir participé au piratage du site de l’administration fiscale au mois de juin. Les données concernant plus de 5 millions de citoyens bulgares, 70% de la population, auraient été interceptées. Un peu moins d’un mois après le piratage, un individu se présentant comme un hacker russe a envoyé plusieurs gigabites de ces données à des médias (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous