Bulgarie : risque de catastrophe écologique en mer Noire après le naufrage d’un cargo

|

Le cargo turc Vera Su s’est échoué sur la côte bulgare de la mer Noire le 20 septembre. Il a été vidé du pétrole qu’il transportait, mais il reste 3000 tonnes d’urée dans ses cales. Si ce produit chimique n’est pas rapidement pompé, la réserve naturelle voisine du cap Kaliakra risque une catastrophe écologique.

Par la rédaction (Avec Euractiv.bg) – Si rien n’est fait, le naufrage pourrait tourner à la catastrophe écologique. Il y a déjà plusieurs semaines, le cargo turc Vera Su s’est échoué près de la réserve naturelle de Kaliakra, au large de la Bulgarie, non loin de Varna. « La salle des machines est inondée, il y a des trous dans la coque, le bateau ne peut plus être sauvé. La seule chose possible est de vider ce qu’il contient encore », explique le capitaine Ventsislav Ivanov, le directeur exécutif de l’Administration maritime bulgare. En l’occurrence, 3000 tonnes d’urée (un produit chimique surtout utilisé comme engrais en agriculture), le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous