Bulgarie : l’insaisissable Slavi Trifonov et les réseaux de l’ombre

| |

Il a détrôné l’inusable Boyko Borissov mais, depuis sa victoire aux élections du 11 juillet, le comique Slavi Trifonov n’est plus apparu en public. Alors qu’enflent toutes les rumeurs, de puissants réseaux s’agitent en coulisses – ceux de l’oligarque Delyan Peevski et du Parti socialiste (PSB), tout comme les anciens « yuppies » du tsar Siméon II...

Par Alexandre Lévy L’adage populaire prétend qu’il faut se méfier de ses rêves car ils risquent de se réaliser un jour. C’est à peu près la situation dans laquelle semble se trouver la star du petit écran Slavi Trifonov et son improbable mouvement Un tel peuple existe (ITN), après avoir fait chuter le GERB du Premier ministre conservateur Boïko Borissov, au bout de douze ans de règne. Selon les résultats définitifs du scrutin du 11 juillet dernier, ITN est désormais la première force politique du pays avec 24,1% des suffrages (contre 23,5% pour le GERB). Mais que faire de cette victoire ? La logique aurait voulu qu’ITN s’allie avec les deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous