Bulgarie : les citoyens se lèvent contre la pollution des centrales à charbon

|

Le gouvernement bulgare a ordonné la fermeture temporaire d’une centrale à charbon qui pollue trop, mais il n’arrive toujours pas à s’attaquer à la centrale thermique Brikel, celle qui pollue le plus. Mardi, des habitants excédés ont manifesté.

Par la rédaction Parce qu’elle pollue trop, l’ancien gouvernement de Kiril Petkov, en place jusqu’en juin dernier, avait ordonné la fermeture de Brikel, mais un tribunal a bloqué la décision début août, le juge arguant que la centrale faisant partie des « objets stratégiques d’importance pour la sécurité nationale », même si la centrale ne fournit que 1% de l’électricité du pays. Le 19 juillet, Kiril Petkov a personnellement visité le site et déclaré que les niveaux de dioxyde de soufre étaient quinze fois au-dessus de la limite légale. Brikel emploie 1200 personnes à Galabovo sur les quelque 8000 habitants que compte la ville, et produit de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous