Bulgarie : la répression se durcit contre le mouvement anti-corruption

|

Raids, arrestations, amendes : à Sofia, Plovdiv, Varna ou Stara Zagora, la police a démantelé ce vendredi à l’aube les camps de tentes des protestataires. Un signe de durcissement de la position des autorités vis-à-vis du mouvement de protestation contre le gouvernement Borissov qui dure depuis un mois.

Par la rédaction Au petit matin de ce 7 août, la police bulgare a démantelé les camps de tentes des manifestants qui bloquaient certains carrefours et artères du centre de la capitale, Sofia. L’intervention a eu lieu entre 4h et 4h30, en l’absence de foule et de médias. Douze personnes ont été arrêtées, dont Arman Babikyan, un expert en relations publiques et ancien journaliste radio devenu l’une des voix les plus populaires du mouvement. Le trafic routier autour du Pont des Aigles et de l’université de Sofia a repris. Selon bTV, la police est intervenue de façon similaire à Plovdiv, où 60 personnes ont reçu une amende pour trouble à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous