Bulgarie : l’ancien Premier ministre Boïko Borissov, symbole de la corruption galopante

| |

L’ancien Premier ministre et les membres de son cabinet sont un symbole de la corruption aux yeux d’une majorité de Bulgares. C’est ce que révèle une enquête récente de Transparency International. Les personnes interrogées ne font guère confiance aux autorités et reconnaissent avoir versé des pots-de-vin.

(Avec Novinite) - Une majorité de Bulgares (56%) estime qu’au cours de la dernière année du mandat du gouvernement « Borissov 3 », le Premier ministre et les membres de son cabinet ont été impliqués dans des affaires corruption, révèle une enquête de Transparency International publiée la semaine dernière. Quand il s’agit de corruption parmi les députés, le pourcentage dépasse les deux-tiers (67%). Presque autant de citoyens interrogés (65%) déclarent craindre des conséquences pour eux s’ils signalent aux autorités des cas de malversation. En même temps, presque une personne sur cinq (19 %) admet avoir déjà versé un pot-de-vin sous une forme ou sous une autre. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous