Bulgarie : à la veille des élections, tir à vue contre les « Sorosiens »

| |

En Bulgarie aussi, Georges Soros est dans le viseur de la presse à scandales, et tous les coups sont permis à l’approche des élections législatives du 26 mars. Un livre anonyme, diffusé gratuitement à 200 000 exemplaires, dénonce ainsi journalistes indépendants, magistrats et partis réformateurs accusés d’être « aux ordres » du milliardaire philanthrope et de « voler » la Bulgarie.

Par Tatiana Vaksberg Journalistes, ONG, avocats indépendants, ambassadeurs étrangers, partis réformateurs : tous sont pris pour cible dans un livre anonyme de 242 pages, tiré à 200 000 exemplaires et distribué gratuitement dans les kiosques. Tous sont accusés de soutenir un complot « sorosien », dont le but serat de « voler » la Bulgarie. Intitulé Voleurs de démocratie, le livre a été publié par une entreprise liée à l’oligarque Delyan Peevski et offert en cadeau pour l’achat d’un exemplaire du quotidien à scandales Telegraph, l’un des trois titres les plus vendus du pays depuis une dizaine d’années. Le coût de l’impression du livre est estimé à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous