Bulgarie et Macédoine du Nord : les frères ennemis

Ils revendiquent les mêmes héros nationaux et les mêmes figures tutélaires, mais cette histoire partagée n’est pas gage de rapprochement, bien au contraire. Malgré la signature d’un « accord de bon voisinage » avec Skopje en 2017, Sofia refuse toujours de lever son véto à l’intégration européenne de la Macédoine du Nord, en raison des contentieux historiques et culturels qui opposent les deux pays.

Quelques dates 1903 : Fondation de l’Organisation révolutionnaire intérieure de Macédoine (VMRO). 1913 : Le Traité de Londres solde les guerres balkaniques et entérine le partage de la Macédoine historique - la Macédoine dite du Pirin revient à la Bulgarie. 1944 : Création d’une République fédérée de Macédoine dans le cadre de la Yougoslavie socialiste. 1945 : Adoption des dialectes de Prilep, Bitola et Veles, comme base de la langue littéraire macédonienne, au terme de trois commissions pour la langue et l’orthographe, dans la cadre de la Yougoslavie socialiste. 1991 : La Macédoine devient indépendante sur le nom internationalement reconnu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous