Bulgarie : Borissov s’accroche et propose une nouvelle Constitution

| |

Alors que la rue réclame sa démission, le Premier ministre bulgare a proposé vendredi soir de changer la Constitution. Boïko Borissov espère ainsi gagner du temps, et surtout pouvoir revenir « par le haut », comme il l’a toujours fait. À moins que cette fois-ci, cela ne soit vraiment le début de la fin.

Par Alexandre Lévy La crise politique qui secoue la Bulgarie depuis plus d’un mois a connu un nouveau rebondissement vendredi 14 août. Alors que tout le monde attendait la démission du gouvernement de Boïko Borissov, ce dernier – qui avait pourtant fait miroiter le scénario de son « retrait » de la vie politique pour calmer les manifestants qui occupent le centre de Sofia – a décidé de convoquer l’Assemblée constituante afin d’adopter une nouvelle Constitution qui limiterait le pouvoir des oligarques dans le pays. Il ne « posera sa démission » que le jour où le Parlement actuel votera la convocation des élections pour une nouvelle Assemblée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous