150 ans de Goce Delčev : occasion manquée pour la Bulgarie et la Macédoine du Nord

| |

En dépit de l’idée d’une « célébration commune » lancée par Kiril Petkov, Bulgares et Macédoniens ont commémoré aujourd’hui chacun de leur côté la mémoire de Goce Delčev, ce révolutionnaire devenu le symbole de cette histoire que les deux pays n’arrivent pas à se départager.

Par Alexandre Lévy Voici bien une date qui ne laisse indifférents ni les Bulgares ni les Macédoniens : 4 février 1872. Ce jour-là, naissait dans la petite à localité de Koukoush (aujourd’hui Kilkis, en Grèce), le révolutionnaire Gotsé Deltchev (orthographié Goce Delčev en BCMS), célébré aujourd’hui comme un héros national de deux côtés de la frontière pour avoir défié l’Empire ottoman. Revendiqués autant par Sofia que par Skopje, sa figure et son héritage sont aussi devenu le symbole de cette « histoire commune » que les deux pays ont tellement du mal à se départager. Une date qui revêt cette année une importance particulière : il s’agit des 150 ans (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous