Bosnie-Herzégovine : une conférence sur les « crimes de l’athéisme » fait scandale à Sarajevo

| |

Le Centre culturel de Vogošća a fait salle comble mardi soir : 500 personnes ont assisté à la conférence du prédicateur Dževad Gološ sur « les crimes de l’athéisme ». Le Forum des jeunes de Naša stranka avait demandé son interdiction en dénonçant un « discours de haine ».

(Avec Radio Slobodna Evropa) – Sur la scène du centre culturel de Vogošća, une localité du canton de Sarajevo, le prédicateur islamique Dževad Gološ a fustigé en vrac « la démolition de mosquées à l’époque communiste », le « déni de moralité » et « la propagande selon laquelle une femme et une femme ou bien un homme et un homme peuvent être ensemble », « le déni du sens de la vie et de la spiritualité » ou encore « l’effacement des frontières entre le bien et le mal ». Cette prestation, organisée par l’association de jeunesse Tempo, a fait scandale à Sarajevo. « J’ai estimé que je devais réagir. Si nous restons silencieux, ce type de discours va se normaliser », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous