Bosnie-Herzégovine : peur et suspicions en RS avant les élections

| |

À l’approche des élections générale du 7 octobre, l’atmosphère est de plus en plus tendue en Republika Srpska, l’opposition et le pouvoir s’accusant mutuellement de préparer des violences. Une escalade verbale qui intervient après le passage à tabac d’un journaliste, alors que se poursuivent les manifestations pour que toute la lumière soit faite sur le meurtre de David Dragičević.

Le climat est de plus en plus délétère en Republika Srspka (RS), le pouvoir et l’opposition s’accusant mutuellement de préparer des incidents et des violences. Le ministre de la Sécurité de Bosnie-Herzégovine, Dragan Mektić, membre du Parti démocratique serbe (SDS, opposition), a par exemple expliqué que les autorités de RS, contrôlées par les sociaux-démocrates indépendants (SNSD) de Milorad Dodik, préparaient des « incidents graves pour les élections » qui se tiendront le 7 octobre prochain. « Pour ce scrutin, le pouvoir prépare des incidents qui ne sont pas loin de tentatives de meurtre, alors que le population de Banja Luka est déjà psychologiquement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous