Bosnie-Herzégovine : suspects acquittés, retour à la case départ pour les proches de Dženan Memić

| |

Six ans après le meurtre du jeune Dženan Memić, le tribunal de Sarajevo a acquitté les principaux suspects accusés d’avoir dissimulé les preuves du crime. Selon le juge, les éléments sont insuffisants. « Mensonge », répond la famille qui dénonce un système corrompu.

Par Marion Roussey Les parents ont quitté l’audience après avoir crié leur désespoir et juré qu’ils continueraient à se battre. Le 24 novembre, la Cour de Bosnie-Herzégovine a acquitté les cinq principaux suspects de l’affaire Dženan Memić. Un verdict attendu depuis des mois par sa famille et fortement médiatisé, tant la mort du jeune homme, 21 ans, agressé en février 2016 dans la banlieue de Sarajevo, est devenue l’un des symboles de la corruption qui gangrène les institutions du pays. Depuis plus de cinq ans, la famille Memić se bat pour que les causes ayant entraîné la mort de leur fils soient élucidées et les coupables jugés. Selon les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous