Bosnie-Herzégovine : parent d’enfant handicapé, un travail à plein temps

| |

Le Parlement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine a adopté une loi sur les « parents-soignants » qui entrera en vigueur en 2022. Ces parents, pour la plupart des femmes, qui s’occupent à plein temps de leurs enfants lourdement handicapés auront droit notamment à une allocation financière mensuelle. Un premier pas vers la reconnaissance de ce travail « invisible ».

Traduit par Chloé Billon (article original) Mursela Hadžić, 40 ans, vit à Živinice, dans le nord de la Bosnie-Herzégovine. Elle a trois enfants, dont l’une est atteinte de handicap lourd. Mursela s’occupe 24h/24 de sa fille de 13 ans, Hanna Merjem, qui souffre d’une maladie génétique rare, l’homocystinurie, à côté de dix autres pathologies, dont l’épilepsie. Lorsque sa fille est née, Mursela a dû quitter son emploi de cadre dans une entreprise. « Pour mon enfant, je suis docteure, infirmière, mère, sœur... tout », témoigne-t-elle. Les soins que Mursela prodigue à sa fille seront bientôt reconnus comme un travail à part entière : le Parlement de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous