Bosnie-Herzégovine : la nouvelle route des migrants et des réfugiés

| |

Ils arrivent d’Albanie, du Monténégro ou de Serbie et cherchent à passer en Croatie. Le nombre de migrants et de réfugiés transitant par la Bosnie-Herzégovine a augmenté de 400% au cours des derniers mois. Il s’agit souvent de familles ou de mineurs isolés qui constituent une proie facile pour les trafiquants. En 2017, le nombre de demandes d’asile déposées dans le pays a aussi explosé de 300%.

Par Marija Arnautović De plus en plus de migrants et de réfugiés, originaires de Syrie, de Tunisie, de Libye, d’Afghanistan ou du Pakistan pénètrent en Bosnie-Herzégovine. Ils arrivent notamment par un nouveau corridor ouvert le long de la frontière avec le Monténégro. Les représentants des institutions officielles de Bosnie-Herzégovine, de l’UNHCR et des ONG qui assurent l’assistance socio-psychologique à ces migrants le confirment. Il s’agit souvent de personnes particulièrement vulnérables comme des enfants non accompagnés ou des migrants ayant beaucoup souffert au cours de leur périple. Les agents de la Police des frontières découvrent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous