Bosnie-Herzégovine : pour la première fois, le Haut-Représentant sanctionne Dodik

| |

C’est une première depuis sa prise de fonction. Christian Schmidt, le Haut-Représentant international en Bosnie-Herzégovine, a utilisé les « pouvoirs de Bonn » pour casser une mesure séparatiste de l’entité serbe. Une décision qui soulève une tempête de réactions en Republika Srpska.

Tempête en Republika Srpska. Le 12 avril, Christian Schmidt, le Haut-Représentant international pour la Bosnie-Herzégovine, a contrecarré les plans séparatistes de l’entité serbe du pays. Il a suspendu le décret d’application pris deux jours plus tôt par la présidente de l’entité, Željka Cvijanović, visant à transférer à l’entité serbe la propriété de biens actuellement enregistrés au niveau national. Ces biens comprennent des immeubles, des terrains agricoles, des rivières et des forêts possédés par la Bosnie-Herzégovine. La mesure fait partie du plan en sept étapes annoncé fin octobre par le gouvernement de l’entité serbe menant à la sécession de la Republika (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous