Bosnie-Herzégovine : les partis nationalistes bien partis pour gouverner ensemble ?

| |

Quatre mois après les élections, le SDA Bosniaque, le HDZ croate et le SNSD serbe sont parvenus à un accord pour former le Parlement de la Fédération, l’entité croate-bosniaque. Un premier pas qui laisse augurer de la possible formation d’un gouvernement central en mars.

Plus de quatre mois après les élections du 7 octobre 2018, la Fédération de Bosnie-Herzégovine, l’entité croato-bosniaque, a enfin pu former sa Chambre des Peuples, la Haute Chambre du Parlement, dont les 58 membres sont désignés par les parlements des dix cantons de l’entité. La formation de cette Chambre des peuples a été particulièrement difficile en raison de désaccords sur le nombre de représentants par canton et par peuple - Bosniaques, Croates, Serbes et « autres ». Ces désaccords sont dus à l’adoption d’une nouvelle loi électorale contestée. À ce jour, trois représentants serbes n’ont d’ailleurs pas encore été désignés, mais les trois grandes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous