La Bosnie-Herzégovine va-t-elle se retrouver sans gouvernement après les législatives d’octobre ?

| |

Les prochaines législatives sont prévues pour le mois d’octobre, mais avant de les organiser la Bosnie-Herzégovine doit absolument réformer la loi électorale. Sinon, le pays ne pourra pas en appliquer les résultats et se retrouvera sans gouvernement.

Par Eléonore Loué-Feichter Mercredi, la Chambre des représentants du Parlement a rejeté les deux propositions du HDZ et du SDA pour amender la loi électorale. Un nouvel échec alors que le Conseil de l’Europe a adopté le 25 janvier une résolution qui oblige la Bosnie-Herzégovine à amender sa loi électorale au moins six mois avant la tenue des élections législatives, prévues pour le mois d’octobre. Le Conseil de l’Europe souligne notamment que le scrutin de 2014 avait déjà été organisé pour la deuxième fois en violation de la Convention européenne des droits de l’Homme. En vertu de l’arrêt Sejdić-Finci de la CEDH, la Bosnie-Herzégovine doit ouvrir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous