Bosnie-Herzégovine : un « tas de cailloux » peut cacher un trésor archéologique

| |

Sur le territoire de la commune de Foča, dans le Sud-Est de la Bosnie-Herzégovine, des tombeaux médiévaux, trésors historiques laissés à l’abandon, ont désespérément besoin de protection. Pour attirer l’attention sur cet héritage archéologique, des associations luttant pour la préservation du patrimoine culturel organisent des marches.

Des nécropoles de stèles chrétiennes et musulmanes du XVe et du XVIe siècles. Du côté de Foča, à Nišani, Odžak, Modro Polje et Presjeka, « de nombreux sites exceptionnels sont envahis par la végétation et difficiles d’accès », constate Eldin Baljević, de l’association de défense du patrimoine culturel Kulturna baština, du canton de Podrinje-Goražde, qui arpente les lieux avec d’autres enthousiastes. « Il va falloir du temps avant que ces sites soient réhabilités et que l’on commence à apprécier à leur juste valeur la richesse culturelle et historique de nos régions. » L’association Bosona de Sarajevo fait elle aussi régulièrement le tour des richesses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous