Bosnie-Herzégovine : la mort d’un épidémiologiste révèle la faillite du système de santé

| |

C’était l’un des épidémiologistes les plus connus de Bosnie-Herzégovine. Le docteur Šefik Pašagić est mort le 6 avril à Sarajevo du Covid-19, sans avoir bénéficié d’une prise en charge médicale adaptée. Une tragédie qui souligne la faillite généralisée du système de santé du pays.

Par Aline Cateux Šefik Pašagić, 61 ans, était le correspondant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Europe du Sud-Est, et son décès pose de nombreuses questions sur la réactivité, les compétences et la coordination des structures de santé de la ville de Sarajevo et de la Bosnie-Herzégovine. Elna Pašagić raconte quatorze jours de calvaire pour faire prendre en charge son mari, alors que ce dernier présentait les signes de Covid-19 depuis le 21 mars. « Ce n’est pas la maladie qui l’a tué, c’est le système de santé bosnien » a-t-elle déclaré au lendemain de la mort de ce dernier, décédé alors qu’il était anesthésié pour être placé sous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous