Bosnie-Herzégovine : mobilisation générale contre le coronavirus

| |

Quelques dizaines de cas covid-19 ont été identifiés pour le moment en Bosnie-Herzégovine, mais les autorités font preuve d’une réactivité inédite et la population applique les recommandations. Tant mieux, car le système de santé, à bout de souffle, aurait bien du mal à faire face à l’extension de l’épidémie.

Par Aline Cateux Consignes d’hygiène claires, recommandations pour les groupes à risques, fermeture des établissements scolaires et mise en alerte des hôpitaux : les autorités bosniennes, tant en Republika Srpska qu’en Fédération, ont très vite réagi dès les premiers cas avérés de covid-19 sur le territoire. Même dans le canton de Tuzla, où aucun cas n’a encore été déclaré, les cafés, salles de sport et commerces non essentiels ont été fermés. Des actions concrètes ont aussi été entreprises : désinfection des écoles, des centres commerciaux et des espaces publics à proximité des hôpitaux et de tous les centres médicaux. À l’hôpital général Koševo de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous