Bosnie-Herzégovine : les partis politiques toujours riches malgré la crise

|

Le 28 avril, la Commission électorale a publié son dernier rapport dans lequel sont compilées les données financières de 96 des 149 partis politiques recensés en Bosnie-Herzégovine. Les 53 formations qui n’ont pas transmis leurs chiffres peuvent dormir sur leurs deux oreilles : aucune sanction n’est prévue dans un tel cas.

Par la rédaction (Avec BIRN) - Selon le rapport, ces 96 partis ont reçu 13 millions d’euros en 2016. Ces revenus proviennent essentiellement du budget de l’État, qui accorde un financement privilégiant les principaux partis aux détriments des petits, et des cotisations d’adhésion. Officiellement, le Parti social démocrate (SDP) est la formation la plus riche de Bosnie-Herzégovine. Malgré son affaiblissement lors des deux dernières élections législatives, qui lui ont valu d’être écarté de toute coalition gouvernementale, le SDP affiche 2,4 millions d’euros en banque. Le Parti bosniaque de l’action démocratique (SDA) arrive juste derrière, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous