Bosnie-Herzégovine : les partis nationalistes scellent une nouvelle alliance

| |

Les dirigeants des trois principaux partis nationalistes, le Serbe Milorad Dodik (SNSD), le Bosniaque Bakir Izetbegović (SDA) et le Croate Dragan Čović (HDZ-BiH), sont parvenus lundi à un accord sur la formation d’un nouveau gouvernement, dix mois après les élections générales d’octobre 2018.

L’accord a été obtenu lors d’une réunion organisée sous l’égide du chef de la Mission européenne en Bosnie, Lars-Gunnar Wigemark, à Sarajevo. Il contient douze points dont le principal est celui sur la coopération avec l’Otan. Contrairement au SDA et au HDZ-BiH, le SNSD de Milorad Dodik s’oppose à l’adhésion de la Bosnie-Herzégovine à l’Alliance atlantique. « Les partis politiques se sont fermement engagés à créer des autorités fonctionnelles, à poursuivre les réformes législatives et socio-économiques nécessaires et à prendre des mesures concrètes dans le domaine clé de la lutte contre la corruption et le crime organisé », s’est félicité Maja Kocijančič, la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous