Bosnie-Herzégovine : à Jajce, les lycéens l’emportent contre la ségrégation scolaire

| |

Après des mois de lutte, les lycéens de la ville de Jajce, en Bosnie centrale, ont enfin obtenu gain de cause : les autorités locales ont renoncé à ouvrir un nouvel établissement qui aurait séparé les élèves de nationalité bosniaque et croate. Désormais, un combat autrement plus difficile débute, réformer l’enseignement en Bosnie-Herzégovine.

Par Aida Đugum Une année de lutte aura finalement porté ses fruits : les lycéens de Jajce vont rester ensemble sur les bancs de l’école. Les autorités locales ont fini par renoncer à ouvrir un nouveau bâtiment fonctionnant avec les programmes bosniaques. « À présent, il faut s’attaquer au fond du problème ! La seule manière que cela ne se reproduise pas, c’est de changer le système scolaire de Bosnie-Herzégovine, en supprimant le principe de ’deux écoles sous un même toit’, synonyme de ségrégation. Grâce à une bonne coopération, cela fait un an que nous arrivons sans problème à empêcher toute division », explique Nikola Rimac, un lycéen qui se bat (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous