Bosnie-Herzégovine : les dirigeants croates soufflent (encore) sur les braises du nationalisme

| |

Les dirigeants croates de Bosnie-Herzégovine exigent régulièrement la constitution d’une troisième entité. Il y a quelques jours, ce sont les députés de l’assemblée du canton de Livno qui ont dénoncé « l’extermination » dont seraient victimes les Croates du pays, provoquant une immédiate levée de bouclier au sein des autres communautés.

Par Dženana Halimović Les députés croates de l’assemblée du canton de Livno ont récemment voté une « Déclaration sur la situation politique », en réaction à la condamnation par le TPIY de La Haye, le 29 novembre dernier, de six dirigeants croates impliqués dans des crimes commis durant la guerre contre des populations non-croates de la « République d’Herceg-Bosna ». Selon ce document, la tendance actuelle serait de supprimer « tout ce qui est croate ». Selon les députés du canton du Livno, ce verdict se serait qu’une tentative pour parachever la destruction des Croates. Ils expliquent qu’existe dans le pays une « une aspiration de plus en plus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous