Bosnie-Herzégovine : les ONG dénoncent un « climat de lynchage » en Republika Srpska

| |

La Republika Srpska de Bosnie-Herzégovine veut-elle prendre modèle sur la Russie ? Le Parlement de l’entité doit examiner un projet de loi prévoyant un contrôle des dotations financières venant de l’étranger. Une initiative vivement dénoncée par les ONG. Entretien avec Srđan Blagovčanin, de Transparency International.

Par Gordana Sandić-Hadžihasanović Le Président de la Republika Srpska, Milorad Dodik, et le chef du groupe des députés de l’Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD), Radovan Višković, ont annoncé à l’Assemblée nationale de la Republika Srpska (RS) l’ouverture prochaine d’une procédure législative d’urgence afin d’examiner une proposition de loi relative aux donations provenant de l’étranger. Srđan Blagovčanin est le président du Comité de gestion de Transparency International. Après l’échec d’une proposition de loi similaire en 2015, indique-t-il, « on évoque à nouveau un encadrement légal de l’activité des ONG selon lequel toutes celles (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous