Bosnie-Herzégovine : le parc national qui divise Srebrenica

| |

Une nature sauvage et une région presque vide d’hommes. Le Parc national de la Drina peut-il représenter une opportunité de développement pour la région de Srebrenica, qui porte toujours les lourdes séquelles du massacre de 1995 ? Soutenu par les autorités de la Republika Srpska, le projet ravive pour l’instant les divisions.

Par Sadik Salimović Le projet du parc national Drina–Srebrenica peine à convaincre les habitants de Republika Srpska. Ceux qui possèdent des biens situés au sein de la future zone protégée ont d’ailleurs manifesté leur opposition dès le vote du Parlement de l’entité serbe. Pourtant, peu à peu, certains commencent à prendre conscience de la valeur du projet. Les promesses d’embauches au sein de l’administration du parc ont aussi contribué à quelque peu apaiser leur colère. « La mise en place du parc national mettra en valeur tout le potentiel naturel de cette région », assure Cvijetin Maksimović, conseiller municipal de Srebrenica en charge du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous