Bosnie-Herzégovine : des cours de religion qui font polémique en Republika Srpska

| |

C’est une initiative de l’Eglise orthodoxe serbe qui devrait se concrétiser à la rentrée prochaine. Dans une Bosnie-Herzégovine divisée, les cours de religion contribuent pourtant à renforcer le sentiment d’appartenance nationale, sans ouverture sur les autres communautés du pays. La société civile dénonce les risques de cette nouvelle atteinte à la laïcité.

Par Maja Isović Dobrijević L’initiative lancée il y a un an par l’Église orthodoxe serbe prend corps : les lycées de Republika Srpska s’apprêtent à intégrer des cours de catéchisme dans leurs programmes. Or, la Bosnie-Herzégovine est un pays laïc et nombreux sont ceux qui jugent cette initiative inadmissible. « Au début, je pensais que la raison l’emporterait et que l’on abandonnerait cette idée », raconte Dragana Dardić du Comité Helsinki de Banja Luka. « Personnellement, je suis contre le catéchisme dans les écoles. Je crois qu’être croyant est un choix individuel et personne n’empêche personne d’aller à l’église ou à la mosquée, d’exprimer ou de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous