Bosnie-Herzégovine : le juteux business des autotests

|

En Bosnie-Herzégovine, la fiabilité des autotests, pour la plupart fabriqués en Chine, pose question, de même que leurs prix de vente, très variables d’une pharmacie à l’autre. Le Bureau de lutte contre la corruption du canton de Sarajevo a ouvert une enquête.

Traduit et adapté par Marion Roussey (article original) Quand elle a ressenti les premiers symptômes du covid-19, Sadeta a acheté un autotest dans une pharmacie privée de Sarajevo. Voulant savoir si elle était toujours positive quelques jours plus tard, elle est allée dans une pharmacie publique de garde du canton de Sarajevo. Le kit coûtait environ 6€, deux fois plus que dans le premier établissement. Surprise, la jeune femme a fait des recherches sur internet. Le même autotest, commandé sur des sites de vente en ligne, coûte un peu moins de 2,5€. Les prix varient selon la ville et l’entité. À Sarajevo, ils coûtent entre 3 et 6€. Un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous