Bosnie-Herzégovine : la gauche va-t-elle enfin se réveiller ?

| |

La campagne pour les élections du 7 octobre prochain en Bosnie-Herzégovine est encore une fois dominée par les polémiques nationalistes. La « gauche civique », favorisée par les ambassades occidentales, ignore comme toujours les problèmes sociaux, mais le SDP pourrait enfin prendre la mesure de la colère qui grandit dans tout le pays et se rapprocher de la rue. Analyse.

Par Mario Kikaš Partout en Europe, le compromis centriste des libéraux de droite comme de gauche détermine désormais le cours de la politique. Formellement, les procédures démocratiques fonctionnent néanmoins toujours, et les élections, ainsi que les discussions et coalitions qui les précèdent ou les suivent, font encore partie des pratiques politiques européennes. La Bosnie-Herzégovine fait exception, même si cette exception est, hélas, en train de devenir la règle. Au lieu d’accélérer les dynamiques politiques, les dernières élections ont été marquées par une sorte de « trêve ». Les élections, qui ont lieu tous les quatre ans au mois (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous