Bosnie-Herzégovine : la communauté internationale et la « très réelle » perspective de conflit

|

La Republika Srpska semble s’engager pour de bon dans un processus de sécession. D’ordinaire très attentiste, la communauté internationale prend cette fois la menace au sérieux. Sauf que la Russie peut bloquer toute initiative du Conseil de sécurité de l’Onu.

Par la rédaction Le nouveau Haut-représentant de la communauté internationale (OHR) en Bosnie-Herzégovine, Christian Schmidt, a lancé l’alerte sur le danger imminent de sécession et la « très réelle » perspective de retour du conflit. Dans un rapport obtenu par le Guardian, Christian Schmidt prévient que si les séparatistes serbes mettent en œuvre leur plan pour recréer leur propre armée, ce qui divisera les forces armées nationales en deux, il « faudra renforcer la présence des forces internationales de maintien de la paix » afin d’empêcher le pays de retomber dans la guerre. Milorad Dodik, l’homme fort de l’entité serbe, a promis que la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous