Bosnie-Herzégovine : la Russie amorce son retrait de l’OHR

| |

La Russie a annoncé qu’elle suspendait son financement du Bureau du Haut-Représentant, en charge de veiller au respect des Accords de paix de Dayton. Une décision qui intervient alors que l’OHR vient pour la première fois d’utiliser les pouvoirs de Bonn pour casser une loi séparatiste de l’entité serbe.

Par la rédaction (Avec agences) - La Russie a déclaré mardi 19 avril qu’elle avait suspendu son financement du Bureau du Haut-Représentant (OHR) en Bosnie-Herzégovine. Une semaine plus tôt, ce dernier a utilisé pour la première fois les « pouvoirs de Bonn » pour casser une mesure séparatiste de l’entité serbe, la Republika Srpska (RS). Pour Moscou, qui considère que l’envoyé actuel, l’allemand Christian Schmidt, a été nommé illégalement, la ligne rouge a été franchie. L’ambassade de Russie à Sarajevo a avancé « une violation sans précédent des principes de consensus dans les travaux du comité directeur du PIC », le Conseil de mise en œuvre de la paix (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous