Bosnie-Herzégovine : la Republika Srspka réécrit l’histoire du siège de Sarajevo

| |

La Commission sur le siège de Sarajevo, créée début 2019 par les autorités de l’entité serbe, vient de rendre son rapport : 1200 pages de révisionnisme pour pointer la culpabilité des Bosniaques et présenter les Serbes comme leurs victimes. Une nouvelle preuve de l’impossibilité d’écrire un récit historique commun dans une Bosnie-Herzégovine minée par les divisions. Revue de presse.

Par Aline Cateux Après « 18 mois de travail », le rapport de la « Commission internationale indépendante sur les souffrances Serbes de Sarajevo (1991-1995) » établie par le gouvernement de la Republika Srpska (RS) pour faire « toute la lumière » sur les souffrances endurées par les civils serbes durant le siège de la ville du printemps 1992 à l’hiver 1996 est disponible. S’il existe peu de littérature sur ce sujet, largement oublié dans la presse et la recherche, on sait que la population serbe de la capitale bosnienne a subi plusieurs types de répression violente durant les quatre années de siège, notamment du fait de différents types de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous