Bosnie-Herzégovine : la France va extrader un criminel de guerre serbe

|

La justice bosnienne attendait ce moment depuis cinq ans. Lundi 18 juin, le Conseil d’État a validé la demande d’extradition de Radomir Šušnjar dit Lalco. L’homme est accusé d’avoir participé au massacre de 59 civils bosniaques à Višegrad, le 14 juin 1992.

Par la rédaction Ancien soldat des forces serbes de Bosnie, Radomir Šušnjar, dit Lalco, est soupçonné d’avoir participé au meurtre de 59 civils bosniaques à Višegrad dans l’est de la Bosnie-Herzégovine, sa ville natale, le 14 juin 1992. Les victimes, parmi lesquelles personnes âgées, des femmes et des enfants sont mortes brûlées vives dans la maison où elles avaient été enfermées. Ceux qui ont tenté d’échapper aux flammes en se jetant par les fenêtres ont été abattus. Entre avril et juin 1992, les forces serbes de Bosnie ont tué plus de 1500 civils musulmans dans la région de Višegrad, selon l’Institut bosnien pour les personnes disparues. Huit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous