Avril 1992-décembre 1995 : l’interminable guerre de Bosnie-Herzégovine

Le 6 avril 1992, au lendemain de la déclaration d’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, onze manifestants pacifistes sont abattus par des snipers serbes dans les rues de Sarajevo, marquant le début du siège de la capitale bosniaque, qui dura près de quatre ans. Vingt-cinq ans plus tard, comment les Sarajéviens sont-ils parvenus à effectuer le nécessaire travail de mémoire ? Quel avenir pour la Bosnie-Herzégovine, qui a retrouvé la paix mais qui reste, à bien des égards, un État divisé ?

Quelques dates 29 février et 1er mars 1992 : référendum sur l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, tirs contre un mariage serbe le 1er mars. 6 avril 1992 : marche pour la paix, premiers tirs de snipers devant le Parlement, début du siège 16 mai 1992 : 16 morts dans une queue pour du pain, rue Vase Miskina 28 juin 1992 : Mitterrand à Sarajevo 5 février 1994 : massacre du marché de Markale, 68 morts et 144 blessés 27 mai 1995 : les Casques bleus français reprennent le pont de Vrbanja 28 août 1995 : second massacre de Markale, 37 morts et 90 blessés, ce qui précipite le déclenchement de l’opération Deliberate Force : le pilonnage des positions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous