Bosnie-Herzégovine : l’interminable agonie de l’audiovisuel public

| |

Le service public de Radio-télévision de Bosnie-Herzégovine (BHRT) n’en finit pas de dépérir : la redevance n’est pas payée en Republika Srpska ni dans les cantons croates de la Fédération, les dettes s’accumulent et la RTRS est en sécession. Pendant ce temps-là, les employés ne reçoivent pas leurs salaires.

Traduit par Jad (article original) | Adapté par la rédaction <

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous