Tensions dans l’islam de Bosnie-Herzégovine : l’imam principal de Sarajevo démissionne

| |

C’est une crise ouverte qui déchire l’islam de Bosnie-Herzégovine. Proche du reis Kavazović et comme lui décidé à libérer la communauté islamique de ses liens avec les cercles politiques, Kenan Musić, l’imam principal de Sarajevo, a démissionné mardi, dénonçant les conflits de personnes et d’intérêts au sein de la Communauté.

Par Aline Cateux Hafiz Kenan Musić, l’Imam principal de Sarajevo, a annoncé sa démission mardi 9 juin ainsi que sa décision de quitter toutes ses fonctions au sein du medžlis de Sarajevo, le conseil de la communauté islamique. Très respecté par les fidèles mais aussi en dehors des cercles religieux, son départ ne passe pas inaperçu et jette un éclairage inédit sur les tensions et le fonctionnement opaque de la Communauté islamique de Bosnie-Herzégovine. En annonçant sa démission, Kenan Musić dénonce en effet « les obstructions et les blocages opposés à la mise en application de [ses] décisions », ainsi que « l’impossibilité de promouvoir les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous