Réfugiés en Bosnie-Herzégovine : à Bihać, scolariser les enfants, une priorité

| |

On les appelle les « children on the move », les « enfants en déplacement ». Ils sont sur les routes depuis des mois voire des années, ils sont privés de foyer et d’éducation et sont parfois seuls. Grâce à la mobilisation de quelques enseignants de la région de Bihać et au soutien de l’Unicef et l’OIM, certains sont désormais scolarisés dans les écoles du canton d’Una-Suna. Reportage en images.

Texte et photos : Jeanne Frank Hasan et Husein, sont deux jumeaux de 14 ans. Ils ont fui l’Azerbaïdjan avec leur mère « pour des raisons politiques ». Hébergés à Borići, ils sont scolarisés à l’école primaire Harmani II. Ils y suivent le même cursus scolaire que les enfants de Bihać, et se réjouissent « d’avoir plein d’amis ». Leur mère, Kamala, souhaite rester en Bosnie-Herzégovine avec ses deux ados. La demande d’asile de la famille est en cours. Hasan et Husein racontent que plus tard, ils aimeraient bien intégrer l’équipe bosnienne de football, « les Dragons ». Pour le moment, ils attendent avec impatience leur retour sur les bancs de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous