Bosnie-Herzégovine : pourquoi ils sont si nombreux à renoncer à leur citoyenneté

| |

Depuis l’indépendance, 75 000 Bosniens ont renoncé à leur citoyenneté. Aujourd’hui, ce sont des familles entières qui demandent à être rayées des registres pour devenir Allemands, Autrichiens ou Slovènes. Entretien avec Milan Zjajić, vice-ministre des Affaires civiles.

Propos recueillis par Gordana Sandić-Hadžihasanović RSE : Combien de citoyens de Bosnie-Herzégovine ont à ce jour renoncé à leur citoyenneté d’origine ? Milan Zjajić (M.Z.) : Entre 1996 à fin 2016, ce sont 73 593 individus qui ont renoncé à leur citoyenneté bosnienne. Au début des années 2000, environ 8 000 à 9 000 personnes par an en faisaient la demande. Ce chiffre élevé est probablement lié au fait que ces personnes avaient séjourné à l’étranger en tant que réfugiés, qu’elles remplissaient les conditions pour obtenir la citoyenneté du pays d’accueil et que c’était une priorité pour régler leur statut. Ce nombre a ensuite diminué et depuis 2008, il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous