Bosnie-Herzégovine : les anciens combattants bloquent les routes de Fédération

|

Ils veulent des pensions pour leurs compagnons au chômage, mais surtout que l’on en finisse avec les faux vétérans de guerre et les associations bidons grassement subventionnées. Les anciens combattants qui ont campé tout l’été devant le siège du gouvernement, à Sarajevo, bloquent depuis mercredi plusieurs axes majeurs de Fédération.

Par la rédaction Les anciens combattants bosniaques et croates bloquent depuis mercredi matin les routes menant à plusieurs grandes villes de Fédération, Tuzla, Zenica et Doboj, ainsi que l’axe Konjic-Sarajevo. Ils demandent que le Parlement se réunisse pour étudier leurs revendications, inchangées depuis le printemps. Ces hommes réclament une pension mensuelle de 326 marks convertibles (167 euros) pour les vétérans de guerre au chômage, ainsi qu’une allocation de deux ou trois marks par mois passés sous les drapeaux pour l’ensemble des combattants ayant servi durant la guerre. Ils demandent également la création d’un registre unique des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous