Bosnie-Herzégovine : vers des sanctions européennes contre Milorad Dodik ?

| |

L’Allemagne a engagé une procédure européenne pour sanctionner la politique sécessionniste des dirigeants de Republika Srpska, mais le soutien de la Hongrie à Milorad Dodik risque de tout bloquer. À Washington, l’administration Biden veut aussi hausser le ton.

Traduit et adapté par Marion Roussey (article original) Le 17 novembre, l’Allemagne a fait un premier pas en vue d’éventuelles sanctions européennes contre les responsables de la Republika Srpska. Deux jours après une réunion à Bruxelles, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a officiellement demandé au Service européen pour l’action extérieure (SEAE) de préparer un document visant à sanctionner le membre serbe de la présidence tripartite de la Bosnie-Herzégovine. « Le projet de Milorad Dodik menace désormais de déstabiliser les accords de paix de Dayton », a-t-il justifié, en référence à ses récentes menaces sécessionnistes et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous